Dardilly Environnement et Avenir
Conférence Jean-Pierre MANIN - Pollution atmosphérique PDF Imprimer Envoyer

POLLUTION  ATMOSPHÉRIQUE  - Causes et conséquences

Conférence de Jean-Pierre Manin sur la Pollution atmosphérique au Lundi de l’Environnement de décembre 2015.

Jean-Pierre MANIN, ingénieur CNRS et adhérent DEA, a donné une conférence passionnante - et passionnée - sur la pollution atmosphérique.
Il en a fait un résumé détaillé que chacun pourra découvrir ainsi que, pour plus de détails, le diaporama projeté lors de l’exposé.

Un résumé de la conférence est accessible : ici
L’intégralité de la présentation est téléchargeable (attention gros fichier) : ici

 
AG 2019 PDF Imprimer Envoyer

Assemblée Générale de DEA

Voir document joint ici.

 
FOUILLOUSE : UN PERMIS ILLÉGAL PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 20 Janvier 2017 10:59

En 2014, la mairie de Dardilly a délivré un permis de construire pour des logements en zone agricole, permis comportant pas moins de trois infractions au Code de l’urbanisme !  DEA ne pouvait pas laisser faire …

Lire le dossier : ici

 
Opération eaux claires 2016 PDF Imprimer Envoyer

REPORTAGE D’UNE DEMARCHE CITOYENNE

Beau succès pour le grand nettoyage du Ruisseau de Longe à Dardilly

L’opération dépendant de ses caprices, jamais Dame Météo n’aura autant été scrutée ces quelques jours avant le printemps !!!

Mais après des matinées glaciales, des journées pluvieuses et le mercredi neigeux, un soleil radieux était au rendez-vous ce samedi 19 mars, et même plutôt chaud passé la première heure.
Venus à pied, à vélo, en co-voiturage et même de Lyon, bien équipés de bottes et de gants, des sacs de 100 litres en mains, une vingtaine de bénévoles ont suivi le tracteur piloté par le président en personne jusqu’au lieu où coule le ruisseau de Longe. L’australien Winston, qui à l’instar de ses compagnons à deux pattes, arborait le foulard vert DEA n’était pas en reste.

voir le reportage complet ici.

 
LOGEMENTS SOCIAUX : PAS ASSEZ OU TROP ? PDF Imprimer Envoyer

Les logements dits sociaux devraient répondre en priorité aux besoins des plus défavorisés. Ce n’est malheureusement pas la réalité.  Pour satisfaire à une demande légitime sans construire à l’infini de nouveaux logements sociaux, il faudrait changer un certains nombre de règles et d’usages …

« 48% de occupants du logement social ne relèvent pas des publics modestes et défavorisés, les plafonds de ressources retenus pour accéder à la plus grande part du parc social ayant pour effet de rendre éligible les deux tiers de la population. » (Cour des comptes, 22/02/17)

Début 2017, DEA a réalisé une étude concernant des communes du N-O lyonnais confrontée à la Loi SRU qui veut leur imposer 25% de logements sociaux, souvent irréalisables et pas forcément nécessaires.

Lire le dossier ici

 
<< Début < Préc 1 2 3 Suivant > Fin >>

Page 1 de 3